mercredi 17 septembre 2014

Sélection 2015

 La sélection  2015 est parue



1 « Le bel avenir de l’Etat providence » Eloi Laurent, Ed Les liens qui libèrent
2 « Mon amie c’est la finance » A de Tricornot et alii, Ed Bayard
3 « Comment ils nous ont volé le football ». A.Dumini et F. Ruffin, Fakir éditions
4 « Parlons banque en 30 questions » J. Couppey-Soubeyran er C. Nijdam, La Documentation Française


Christelle Avril, Les aides à domicile : un autre monde populaire, Paris, La Dispute, coll. « Corps santé société », 2014, 288 p., postface d'Olivier Schwartz (note critique par Christian Baudelot : http://lectures.revues.org/15069)
Muriel Darmon, Classes préparatoires. La fabrique d'une jeunesse dominante, Paris, La Découverte, coll. « Laboratoire sciences sociales », 2013, 324 p. (compte rendu par Samuel Coavoux : http://lectures.revues.org/12566)
Vanessa Pinto, À l'école du salariat. Les étudiants et leurs « petits boulots », Paris, PUF, coll. « Le lien social », 2014, 329 p. (compte rendu par Camille Trémeau : http://lectures.revues.org/14482)
Abdelmalek Sayad, L'immigration ou Les paradoxes de l'altérité. Tome 3, La fabrication des identités culturelles, Raisons d'agir, coll. « Cours et travaux », 2014, 205 p. (compte rendu par Igor Martinache : http://lectures.revues.org/15250)

Les commentaires doivent être déposés sur le blog du prix 

1 commentaire:

quentin roussou a dit…

ROUSSOU Quentin - TES au lycée Alexandre Ribot de SAINT OMER

Bonjour,
Voici mon avis et mes appréciations sur le livre « Parlons banque en 30 questions » de Jézabel Couppey-Soubeyran et Christophe Nijdam.
D’abord, je peux dire que le livre est structuré de manière assez simple ce qui facilite la lecture. Le principe de question-réponse permet au lecteur de bien analyser le sujet et la nature de la question ainsi que de comprendre les éléments primordiaux de chaque réponse. Ce procédé accentue également le fait que le lecteur puisse trouver parmi toutes les questions proposées, qui traitent un univers bancaire assez vaste, ses propres interrogations qu’il peut avoir par rapport au système bancaire et financier français ou même peut-être international.
Les questions présentes dans ce livre sont plutôt universelles et restent abordables pour la majorité des gens malgré le fait que l’auteur utilise parfois des termes dont il n’explique pas clairement le sens. Donc il faut peut-être certaines notions quand même de base avant d’aborder cet ouvrage. Cependant, il reste utile dans la compréhension des transactions qui sont sans doute présentes dans notre propre banque et ainsi nous pouvons savoir ce qu’elle peut faire avec notre argent une fois placé. Ce livre, je pense, a un grand rôle d’informateur qui est fort important dans la société de nos jours où l’on peut vite être dépassé par les complexités des manœuvres bancaires.
Ensuite, le fait que l’auteur exploite des tableaux statistiques, des graphiques, des bilans comptables spécifiques aux banques, et autres, permet de justifier ce que dit l’auteur et permet, à nous lecteur, de vérifier les écrits de ce dernier. Par ailleurs, l’intérêt de ces documents est aussi de faire des comparaisons interbancaires ainsi que des études détaillées sur des actions ou situations financières des banques. Cela renforce le côté réel du livre par des liens que l’auteur fait avec des phénomènes économiques réels, ce qui peut constituer effectivement des exemples précis.
Enfin, je peux dire que ce livre est tout à fait abordable pour des lycéens ainsi que des personnes souhaitant tout simplement connaître davantage le système bancaire, même si ces personnes sont débutantes en la matière.
Merci.